Tom Souville reprend vie avec Arnaud Kasper 12/02/2019

Kasper Tom Souville reprend vie avec Arnaud Kasper

L'impressionnante stature de Tom Souville en impose déjà dans l’atelier d’Arnaud Kasper, à Asnières-sur-Seine. Hormis quelques détails, comme des veines qu’il veut faire saillir sur les mains, le travail du sculpteur est prêt à partir à la fonderie.

Avant cela, il tenait à le montrer aux commanditaires, l'association des Amis du Monument Tom Souville, présidée par Philippe Delattre. Pierre Vanbelle complète le trio de Calaisiens. Il a été associé à ce projet pour son savoir-faire en la matière car c’est son association, Fidélité à la mémoire de Charles de Gaulle, qui a supervisé la création des statues du couple De Gaulle-Vendroux, et De Gaulle et Churchill.

En un mot, « Impressionnant ! » lâche Gérard Noël devant la matrice de la future statue. La proposition d’Arnaud Kasper, suivie au moyen de photos tout au long du processus, fait l’unanimité. Tous trois sont séduits par la posture dynamique, vivante pour ainsi dire, du corsaire. Arnaud Kasper voulait un Tom Souville saisissant : « J’ai dû relire dix fois les documents qu’on m’a donnés sur la vie de Tom Souville. Il cherchait l’aventure, il avait du courage et il avait aussi des valeurs humaines. Il pouvait risquer sa vie pour d’autres, c’est quelque chose qu’on ne trouve peut-être que chez les marins. J’ai envie que tout le monde s’identifie à Tom Souville, notamment les jeunes. Et pour ça, je ne pouvais pas lui donner une posture de vieux con… »

La silhouette de Tom Souville mesure 2,50 mètres. La statue est posée sur un assemblage de bois, qui posera sur un socle. Le corsaire tient des cordages fixés à un mât : « Ce mât, c’est le deuxième personnage de la sculpture » dit Arnaud Kasper, il mesurera 4,60 mètres. Une fois sur son socle, le point culminant de la statue sera à 5 mètres du sol. C’est dire si Tom Souville va en imposer quand on empruntera le pont Hénon. La patine sera vert-de-gris, la teinte la plus classique des statues de bronze.

Dès lundi, Arnaud Kasper s’attellera au découpage de la matrice. Les pièces partiront à la fonderie Chapon, à Bobigny, où un moule en cire sera réalisé, afin d’y couler le bronze. La sculpture aura 0,5 mm d’épaisseur. On la découvrira le 22 juin, jour attendu avec impatience par Philippe Delattre, « mais, d’ores et déjà, nous sommes fiers à Calais Histoire et Traditions d’avoir essayé de redonner vie à cet homme important de l’histoire de Calais. »

 Grégory Faucque

 

http://www.nordlittoral.fr/118477/article/2019-02-03/tom-souville-reprend-vie-avec-arnaud-kasper-photos?fbclid=IwAR1t6MLYXJIrsoumeCgO8M9O31A_CK6_dh2RWTvZbwAvXDbWCVvSFKGPR7U

Lire la suite